Port-Gentil / Incendie de l’Espace Convergence : Qui a fait quoi ?

Quatre Gabonais suspectés d’avoir mis le feu à l’Espace Convergence, lors des violences post-électorales, ont été appréhendés par la police judiciaire (PJ) de l’Ogooué-Maritime.

Une source anonyme informe la police d’un groupe d’individus soupçonnés d’avoir incendié l’Espace Convergence. Les quatre suspects sont aussitôt interpellés.

Vendredi dernier, dans les locaux de la PJ, chacun a livré sa version des faits. Moïse Ro. E., leader de la bande, affirmera qu'ils ont recouru aux cocktails molotov. Ajoutant: «  Dans cette tâche, j’ai été aidé par Nd. et Ek. R. ». Le jeune Kevin Ko. Nd n'a pas dissimulé sa culpabilité. Il a reconnu avoir aspergé de l’essence sur l'édifice, avant d'y mettre le feu.

Moïse Ro. E. qui avait avoué, se rétracte alors. Stéphane et Kevin continuent d'affirmer une non participation au sinistre.

Au final, Moïse et Kevin seront placés sous mandat de dépot à la prison centrale de Port-Gentil. De leur côté, Stéphane Nd. E. et Ek. R. sont laissés en liberté provisoire. L'enquête se poursuit. La lumière se fera. (Paru le 5/10/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.