Oyem / Une mère indigne : Il venait juste de naître

Elle ne s'est posée aucune question. A peine son enfant venu au monde, qu'elle s'en débarrasse à l'arrière d'une maison, dans un fourré. Une vie qui commence...

C'est au quartier Adjougou, dans la commune d'Oyem, que les faits se déroulent. Au petit matin, Ongone sort de chez lui et perçoit à l'arrière de son domicile, comme les pleurs d'un petit enfant. Intrigué, il se rapproche et découvre, à sa grande stupeur, un bébé sur des feuilles de bananier, abandonné durant la nuit. Emmailloté dans un linge sale, couvert de sang, son cordon ombilical non sectionné, l'enfant montre des signes de grande détresse.

Pris en charge par le service de néonatologie de l'hôpital régional, l'enfant serait hors de danger. Et la mère, bien évidemment reste introuvable. Si les recherches aboutissent, elles permettront de mieux comprendre son acte. La pauvreté, la jeunesse, la honte, le rejet familial, la lâcheté ? Comme toujours... et une victime toute désignée. Une enquête est donc menée. Mais on peut douter que la vérité suffise à remettre un peu de lumière. (Paru le 11/11/2016)



A.N.S


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.