Ndjolé / Coups et blessures volontaires : La taule pour les durs

Une nuit nuit particulièrement mouvementée pour Gaël Donald Ndeme, agressé par trois jeunes. La victime s'en sort avec 21 jours d’incapacité de travail.

Comme souvent, tout commence au maquis. Cette nuit du 1er au 2 octobre, Gaël Donald Ndeme veut se changer les idées. A une table voisine, ont pris place Prince Ma., Gerlain Nd. et Orphée Ma. . L'ambiance est déjà bien échauffée et continue de monter. C'est l'instant choisi par le trio pour signifier aux clients qu'ils sont les maîtres des lieux. Ce comportement ne plaît pas à Gaël Donald Ndeme qui intervient. Le trio n'apprécie pas. S'en suit une violente altercation qui se poursuit à l'extérieur. Une fois dehors, Prince s'empare de tessons de bouteille...

Gaël Donald Ndeme s'en sort avec deux blessures graves : une au cou et l’autre à l’avant-bras, qui ont nécessité son évacuation dans un hôpital de Lambaréné. Pendant ce temps, les gendarmes sont intervenus et ont déjà appréhendé Gerlain Nd. et Orphée Ma. . Quant à Prince Ma., il réussit à s'enfuir et se réfugie chez ses parents, à Libreville. Ces derniers, sous la pression policière, remettent le fugitif aux enquêteurs le 5 octobre.

Deux jours plus tard, le trio des "durs" de Ndjolé est présenté devant le parquet de Lambaréné et incarcéré à la prison locale. (Paru le 15/10/2016)


SCOM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.