Mystère dans un campement : Brûlée, les flammes épargnent ses vêtements!

Pascaline N. Gabonaise de 21 ans, se souviendra sans nul doute toute sa vie de cette terrible soirée du 2 juin 2016. Cette nuit-là, son corps a été traversé par les flammes d'une lampe-tempête, au campement du lac Oguemoué, à environ deux heures de navigation de Lambaréné, en aval du fleuve Ogooué. Mystérieusement, ses vêtements ne se sont pas brûlés.

Brûlée au 3e degré sur plusieurs parties du corps, la victime, récemment sortie des soins intensifs de l'hôpital Albert Schweitzer, où elle a été acheminée en urgence par son concubin, raconte que le drame survient alors qu'il est un peu plus de 18 heures sur le campement. «Nous étions au village Longué,au lac Oguemoué. Ma rivale, Natacha N. a allumé sa lampe comme d’habitude et l'a déposée à côté de moi, à la cuisine. Car nous étions tous réunis là avec mes trois enfants, le petit beau-frère et elle, soit six personnes au total. Au moment de déposer la lampe, nous avons constaté que le feu avait déjà pris sur sa main. D’un geste brusque, elle a balancé la lampe vers les enfants, puis avec la panique, elle l'a récupérée et jetée vers moi. Et voilà le résultat : je suis en train de souffrir avec des brûlures. Curieusement, quand j’ai reçu la lampe avec toutes les flammes sur moi, mes habits ne se sont pas brûlés, le verre de la lampe ne s’est pas cassé non plus, explique la victime. Mystère ou mysticisme? (paru le 05-07-16).


E.N.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.