Meurtre à Franceville : Il poignarde mortellement son oncle

Une bagarre entre oncle et neveu autour d'une affaire de nourriture tourne au drame.

Un jeune homme de 15 ans, Darcy N. M. Gabonais et élève en classe de 6ème dans un établissement secondaire de Franceville, a poignardé mortellement son jeune oncle, Olsy Henri B. âgé de 18 ans, le mercredi 15 juin au quartier Joumas. L'infortuné n'a pas survécu au coup de couteau reçu en pleine poitrine. Il a succombé à une profonde blessure avant même d'arriver à l'hôpital Amissa Bongo, où il a été transporté en urgence.

Les faits: Darcy N. M. aurait amené trois de ses amis pour une partie de cuisine dans la maison familiale, où il réside avec son jeune oncle et son beau-père, la mère étant en voyage à Libreville. L'initiative du jeune homme est mal appréciée par son oncle, qui tient à ce que la popote soit bien gérée en l'absence de sa sœur. Olsy Henri B. décide donc de ranger tous les produits (sac de riz, huile, cubes, sel, etc.) dans sa chambre à coucher, afin de les mettre à l'abri du neveu et de ses amis. Mais Darcy n'est pas de cet avis.

Une violente dispute éclate et les deux garçons, en viennent aux mains. Malmené par son oncle, N. M. se saisit d'un couteau de cuisine, qu'il enfonce dans la poitrine de oncle.

Darcy N. M. et ses trois camarades ont été arrêtés par la police. (Paru le 18-6-16 ).


N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.