Lutte contre le trafic d'ivoire/Après le lancement de l'opération de marquage : Que le trafic cesse

mesure a été prise afin de mettre un terme aux multiples disparitions des pointes d'ivoire. A quel niveau ? Administrations diverses ? Des mesures.

Le gouvernement a diligenté une opération destinée à sécuriser davantage. L'initiative consiste au marquage des pointes d'ivoire. Plus d'une tonne de ces saisies se trouve stockée à ce jour dans un lieu sécurisé. L'opération entamée en 2015 vise également à décourager les agents publics (véreux), qui seraient tentés d'entretenir des relations commerciales avec les réseaux mafieux.

De fait, l'interdiction du commerce de l'ivoire n'a toujours pas permis d'enrayer définitivement le braconnage sur les éléphants. Au même titre que les velléités des personnes désireuses de s'enrichir de cette façon.

Pour exemple, la cargaison de 41 pointes d'ivoire en provenance du Gabon, saisie en haute mer au Cameroun, en juin dernier. Elle illustre cette situation. Après renseignements, ces pointes seraient illégalement sorties... des locaux des Eaux et Forêts de Koula-Moutou,chef-lieu de l'Ogooué-Lolo.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.