Lutte antidrogue : La main dans le sac

Le comportement du matelot leur avait semblé douteux. Des allers-retours sans raison, et un sac fortement chargé. Du Cameroun, ils ne rapportaient pas seulement des denrées acceptables.

Les policiers du Port-Môle ont l’œil toujours ouvert, à l'accostage des navires. Celui-ci est en provenance du Cameroun, et comme à l'habitude, les agents procèdent à la vérification des marchandises. Jusqu'ici rien de répréhensible, ne serait-ce le comportement d'un membre de l'équipage. Il ne cesse de monter et descendre du bateau, son sac sur l'épaule, et le geste nerveux.

A l'agent des douanes qui le questionne, Benjamin Bi. offre des réponses pour le moins embrouillées. Une fouille s'ensuit et le policier met alors la main sur plusieurs ballots de chanvre. A cet instant, le complice qui s'occupe de la réception, tente de s'éclipser. Peine perdue, Benjamin l'a déjà désigné comme son partenaire. L'interpellation le confirmera, la marchandise déjà débarquée en sa possession.

Pris la main " dans le sac ", les deux trafiquants présumés ne pouvaient que reconnaître les faits. Ils diront se ravitailler au Cameroun pour alimenter un réseau de distribution installé sur Libreville. Messieurs, la cellule vous est ouverte. (Paru le 7/11/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.