Lutte anti-drogue à Libreville : Un cultivateur de chanvre Indien mis aux arrêts

Pour faire face aux difficultés d'approvisionnement sur le terrain, Mombo, a décidé de cultiver le chanvre indien. Malheureusement pour lui, il a été interpellé à son domicile du PK 9, par les agents de la direction générale de l'Office central de lutte antidrogue (Oclad), puis placé sous mandat de dépôt, hier lundi.

Avoir le tabac à Libreville, en ce moment, devient dur. Les risques deviennent énormes, le prix augmente pendant que la quantité et la qualité diminuent. En tant que consommateur, c'est pour ces raisons que j'ai décidé de me lancer dans la culture, pour ne plus dépendre des autres et pouvoir aussi, plus tard, créer mon réseau». Ainsi s'explique J.E.Mombo, 32 ans, sans emploi, consommateur présumé de cannabis et cultivateur.

En effet, ce sont, au total, 21 jeunes plants de ce produit, exposés dans des pots à l'arrière de la maison familiale, qui ont été saisis, le jour de son interpellation, par les agents de police. Des renseignements obtenus auprès de la police font apparaître que l'information serait partie d'une source anonyme.

Pendant l'interrogatoire, l'homme confie aux agents, qu'il ne lui restait plus que quelques semaines avant la récolte. Une sorte de gâchis pour lui. J.E.Mombo séjourne depuis lundi, à la prison centrale de Libreville.(paru le 31-5-16)


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.