Lutte anti-drogue à Bikélé : Rattrapé après six mois de cavale

L'ANTENNE de l'Office central de lutte antidrogue (Oclad) de Ntoum vient enfin de mettre la main sur Ulrich Maganga Didoungou, un compatriote de 24 ans. Après plus de six mois de cavale, le dealer présumé de chanvre indien est en effet tombé dans les filets tendus par les flics.

Les Officiers de police judiciaire (OPJ) présentent Ulrich Maganga Didoungou comme faisant partie de ces dealers qui ont toujours su échapper aux autorités judiciaires. Le jeune homme, qui serait la pièce maîtresse présumée d'un vaste réseau de trafic de chanvre indien à Ntoum, aurait déjà été cité par plusieurs détaillants interpellés par les forces de l'ordre ces derniers mois. Fournisseur invétéré des marchands de l'herbe interdite, il serait passé maître dans l'art de se mouvoir à différents endroits du chef-lieu du département du Komo-Mondah. C'est ainsi que les enquêteurs, à ses trousses depuis plusieurs mois, auront eu du mal à le neutraliser.

Jusqu'à ce que, grâce à un indic, Maganga Didoungou soit localisé dans la zone de Bikélé. Le jour de son arrestation, il est 14 heures environ, quand les agents de police se rendent au lieu indiqué et commencent par filer leur cible. Celle-ci finira par tomber par la suite dans leur guet-apens. En fouillant son sac à dos, les limiers trouvent 7 ballots de chanvre.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.