Lutte anti-braconnage à Libreville : Arsène Boussougou interpellé avec deux pointes d'ivoire à Montagne-Sainte

En prison pour deux pointes d'ivoire, dont il dit ne pas être le véritable propriétaire, Arsène Boussougou, Gabonais de 32 ans, a été appréhendé mercredi dernier par les agents de la police d'investigations judiciaires.

EN provenance d'Ekouk, dans la région de Kango où il travaille comme saigneur d'hévéa dans la plantation d'Olam, Arsène Boussougou serait venu spécialement à Libreville pour livrer cette "marchandise" à un client dont il n'a pas voulu révéler l'identité. Il est cueilli par la police vers midi, alors qu'il attend le fameux partenaire en affaires.

Cette arrestation est, une fois de plus, le fruit de la collaboration agissante existant entre les agents des Eaux et Forêts et l'ONG Conservation Justice. En effet, au cours d'un travail de terrain sur la Nationale 1, il y a quelques semaines, les membres de Conservation Justice auraient reçu des informations sur un éventuel trafic d'ivoire, dans lequel serait impliqué Arsène Boussougou. Mais faute de preuves formelles, il sera difficile de l'inculper. Jusqu'au jour où une information parvient à ces agents, attestant que l'intéressé devrait se rendre à Libreville, le mercredi 4 janvier, pour une livraison d'ivoires, précisément à Montagne-Sainte, dans un endroit bien indiqué.

Portant un sac à dos bleu, dans lequel sont dissimulées les deux pointes d'ivoire sciées en quatre, le trentenaire n'aura eu que le temps d'enlever son sac au dos et de le poser à terre avant de se retrouver menotté.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.