Les accidentés de la Can : Quand la ruée vers le stade de l'Amitié fait quelques blessés

Par amour du football, de nombreux citoyens ont risqué gros en empruntant, de manière inappropriée, les moyens de transport les conduisant au stade pour le lancement de la Can-2017.

Le coup d'envoi de la 31e édition de la Coupe d'Afrique des nations (Can) a été donné, le samedi 14 janvier dernier, au stade de l'Amitié d'Angondjé. Une journée inaugurale à laquelle les populations tenaient coûte que coûte, et on les comprend, à assister.

Sauf que sur le trajet menant au temple du football, pris d'assaut, des accidents de la circulation ont été enregistrés, la plupart attribués à la stupidité de certains usagers. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal, car il n'y a eu aucune perte en vie humaine ou de blessé grave.

Le premier accident s'est déroulé à la hauteur du rond-point jouxtant les Jardins de Jade, non loin de l'aéroport. Bilan : deux blessés légers, un homme et une femme. A notre passage sur les lieux, les deux victimes étaient allongées sur le trottoir, se tordant de douleurs. A ce qu'il semble, ils auraient été éjectés d'un véhicule.

Quelques passagers de la Société gabonaise de transport (Sogatra) ont également donné des sueurs froides, ayant pris place sur le toit des bus pour se rendre au stade de l'Amitié. Que dire de ces supporteurs entassés à l'arrière des pick-up, sans crainte pour leur sécurité !



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.