Lambaréné : il envoutait ses victimes avant de les voler

Lambaréné : il envoutait ses victimes avant de les voler

Soupçonné de vol, un jeune Gabonais sans emploi de 21 ans, Léonce Vladimir Djoumbi, vivant au quartier Petit-Paris-III, à Lambaréné, vient d’être mis hors d'état de nuire par les forces de l'ordre.

L'enquête préliminaire fait état de ce que le mis en cause serait impliqué dans le cambriolage des maisons, la nuit. Ensuite, il écoulait le butin engragé (téléphones portables, postes téléviseurs écrans plasmas, etc.) au marché noir. Il a été confondu suite aux plaintes déposées par ses nombreuses victimes au commissariat de police du 2e arrondissement.

Interrogé sur les faits, Djoumbi aurait avoué ses forfaits. Avant de se justifier : "Je suis élève en classe de 3e au lycée Djoue-Dabani de Libreville. Mes parents n'ayant pas assez de moyens pour me soutenir, j’ai cherché du travail partout. En vain. J’ai voulu ensuite me lancer dans la vente des brochettes de poisson mais j'ai dû abandonner parce que mon oncle ne cessait de me persécuter en s'appropriant tous mes revenus financiers. En désespoir de cause, j'ai été obligé de voler pour survivre."

Djoumbi a ensuite décrit son mode opératoire : "J’utilise les branches de bambou de Chine pour ouvrir les portes de mes victimes, ensuite je les envoûte afin qu’elles dorment profondément pendant que j'opère. C’est seulement quand j'ai quitté les lieux que les occupants de la maison se réveillent." Quand les enquêteurs lui ont demandé de dévoiler le secret de cette pratique mystique, Djoumbi a refusé.

Présenté devant le parquet de la République, le suspect a été inculpé pour vol aggravé, puis placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Lambaréné, en attendant son procès.



Esaïe NDILOROUM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.