Incendie à Ntchengue (Port-Gentil) : Sept maisons réduites en cendres

Sept maisons sont parties en fumée, le week-end écoulé, au quartier Ntchengué. Le sinistre n’a heureusement pas fait de perte en vie humaine.

FIN de week-end douloureuse pour plusieurs familles de Port-Gentil. Aux moins sept maisons (dont un bar et une quincaillerie) ont été réduites en cendres dimanche, vers 17h30, à Ntchengue, dans le quatrième arrondissement de la capitale économique. Sans l’intervention des soldats du feu, le bilan de cet incendie serait plus lourd.

Selon divers témoignages, les flammes seraient parties d’une habitation appartenant à une dame de nationalité béninoise. Elle possédait, dans le même espace, outre son habitation, un bar et une quincaillerie. L’un des compatriotes de la femme, également son voisin, affirme que c'est elle qui leur a annoncé le déclenchement du feu, alors qu'il se trouvait avec des amis dans un bar non loin du lieu du sinistre.

De nombreux riverains présents dans le quartier à ce moment-là, se sont immédiatement improvisés secouristes et, à l’aide des moyens du bord (eau, sable, etc.) ils ont tenté, sans succès, de circonscrire les flammes qui se propageaient à grande vitesse. L’explosion d’une dizaine de bouteilles de gaz butane, des tas de planches exposés à la vente, les habitations en bois et le vent de la saison sèche, plus fort dans cette partie de la ville, ont été pour beaucoup dans cette accélération.


René AKONE DZOPE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.