Incendie au premier Campement d'Akanda : La proie des flammes

Sa maison totalement détruite, la famille se retrouve sans toit. Obligée de dormir à la "belle" étoile...

Selon une source familiale, le feu se serait déclenché vers trois heures du matin, dans cette nuit du 14 au 15 août, alors que toute la famille dormait. C'est dans son sommeil que Pierrette Missie entend les flammes crépiter sous le toit. Elle se réveille brusquement et donne l'alerte. Évacuation rapide des lieux, ses habitants ne pourront qu'assister, impuissants, au sinistre. Il leur sera impossible de récupérer le moindre bien.

Depuis plusieurs jours, la famille est à la rue, sans le moindre abri et sans la moindre assistance. Pierrette, veuve et sans moyens, interpelle les autorités, à commencer par la mairie d'Akanda, à leur venir en aide. Le temps de trouver une solution, de leur offrir ne serait-ce qu'un toit. Puissent ses voisins et les responsables communaux les soutenir. Une entraide citoyenne. (Paru le 19/8/2016)


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.