Homicide à Akournam-2 : Une fillette tuée après avoir été violée

Nuit tragique que celle de ce 22 janvier 2017, vécue par la petite Honorine Souffrance Biveghe Moussa, 12 ans, qui est passée de vie à trépas, après avoir été abusée sexuellement par des personnes non encore identifiées, à Akournam-2, dans la commune d'Owendo.

Le rapport d'enquête indique que cette nuit-là, il est environ 3 heures, lorsque des voisins entendent un bruit provenant de la maison où Honorine Souffrance Biveghe Moussa vit avec sa mère et son cadet de 3 ans. Les deux enfants se trouvent seuls à cet instant-là. Leur mère, en rentrant du travail, vers 4 heures, constate que la maison est dans le noir, contrairement aux habitations environnantes.

Elle appelle sa fille, en vain. Biveghe Moussa ne répond pas. C'est alors qu'elle se précipite sur la porte de la chambre de la petite, l'ouvre et découvre le corps sans vie de cette dernière, allongé à même le sol, la bouche et les yeux ouverts. Du sang coagulé est visible sur ses cuisses, faisant penser à une mort par strangulation.

A côté de la dépouille, est religieusement assis le garçonnet. Interrogé, celui-ci pointe un doigt accusateur sur son oncle, mais est incapable de donner l'identité exacte de la personne. Après avoir commis cette basse besogne, le ou les violeurs présumés ont voulu faire croire à un cambriolage, en arrachant l'une des planches du mur du salon.


COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.