Franceville / Braquage : Trois ans de prison

Cette soirée d'octobre 2014, Ibouta Boutounou Effoula n'y était pas allé avec le dos de la machette. Il s'en était fallu de peu que sa victime ne laisse la vie. Verdict des juges, trois ans de prison.

Cette soirée, la demoiselle rentrait paisiblement à son domicile, au sortir d'une réunion chrétienne. Quelques mètres avant sa destination, elle est subitement apostrophée par un individu sorti de la pénombre et armé d'une machette. Ibouta Boutounou Effoula fera passer un sale moment à la jeune fille, allant jusqu'à lui asséner des coups avec son arme. La pauvre n'aura la vie sauve que grâce à l'intervention de quelques volontaires, alertés par ses cris de détresse.

Maîtrisé par les personnes intervenues, l'agresseur expliquera son geste " par un besoin pressant d'argent, devant effectuer un déplacement imminent sur Makokou". Cette version des faits, loin de convaincre les juges, confirme le crime avec violence et vaut à l'accusé trois ans de réclusion. (Paru le 11/7/2015)



N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.