Faux et usage de faux : Le "Gabonais" M. est un Congolais.

Lors de la vérification de son dossier en vue de l'établissement d'un passeport, Amour M. ressortissant du Congo-Brazzaville, 36 ans, a été confondu par les services de la direction générale de la Documentation et de l'Immigration (DGDI).

Admis à passer un stage au Maroc, via la société Olam Gabon, Amour M. Congolais de Brazzaville de 36 ans installé à Ndendé, s'est rendu, récemment, à Libreville, dans le but de se faire établir un passeport. Muni d'un acte de naissance aux multiples anomalies, il se rend à la DGDI, pour solliciter l'établissement du passeport.

Des anomalies sont vite décelés sur l'acte de naissance du demandeur. Pas de nationalité du père, et la mère indiquée correspond à un cas litigieux. La fameuse mère est connue des services de la DGDI, pour y avoir introduit une demande de carte de séjour.

Après l'interrogatoire, Amour M. passe aux aveux: «je suis Congolais de père et de mère. Après la mort de mon père, ma mère s'est mariée avec un Gabonais, dont je porte le nom aujourd'hui. Je me suis fait établir l'acte de naissance à Mouila, via une connaissance à la mairie, il y a plusieurs années.»

Actuellement en garde à vue à la DGDI, Amour M. a été présenté au parquet de Libreville. ( Paru le 26-3-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.