Escroquerie : Hors d'état de nuire

Ils se faisaient passer pour des agents de la direction générale du commerce et de la consommation. Avec tout l'attirail adéquat, radio de transmission, faux ordres de mission, la bande parvenait à gruger les commerçants.

La brigade de gendarmerie de Gros-Bouquet vient de mettre fin aux activités d'un groupe de Gabonais âgés de 30 à 40 ans. Le "cerveau" de la bande, Jean-Paul N. et ses complices se faisaient donc passer pour des contrôleurs. Depuis plusieurs mois, les commerçants du secteur de Kalikak-Haut-de-Gué-Gué étaient victimes d'extorsion de fonds. Mais le 6 juillet dernier, fatigués par la fréquence des contrôles, ils décident de porter plainte. Les forces de l'ordre et les commerçants mettent alors au point une stratégie pour confondre les malfrats.

Ayant pris goût à la chose, les filous se signalent à nouveau, le jeudi 9 juillet courant. Mais ils trouvent en face d'eux un collectif des commerçants sur le pied de guerre, qui leur demande de présenter des papiers attestant de leur statut. Le ton monte alors entre les deux parties et une altercation s'ensuit.

Après intervention des gendarmes, le groupe est conduit à la base de Gros-Bouquet pour audition. La fouille qui s'en suit permettra de découvrir leurs "outils de travail", radio et fausses cartes. Actuellement en garde à vue, tout ce beau monde sera présenté à la justice dans les prochains jours. (Paru le 11/7/2015)



LBON


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.