Escroquerie en bande organisée : Deux faux vendeurs de terrain sous les verrous

Emmanuel Endamane Nguema, 52 ans, et son complice présumé, Fils Nivah Mboungou Ngoko, 38 ans, se trouvent dans les locaux de la Brigade anti-criminalité (Bac), depuis le vendredi 20 janvier dernier. Ces deux compatriotes auraient tenté de délester M. N. N. de 12 millions de francs.

D'après les informations en notre possession, Fils Nivah Mboungou Ngoko serait un proche du véritable propriétaire du terrain. C'est lui qui aurait aiguillonné Endamane Nguema, en lui remettant les documents de la parcelle, pour lui permettre d'opérer en toute aisance.

Puis, c'est le contact avec M. N. N., à la recherche d'un terrain, par le truchement d'une annonce dans un journal spécialisé. Un rendez-vous est fixé pour convenir des modalités de paiement, et convenir de la date de la visite de la parcelle.

Mais bien avant cela, la veille, M. N. N. tient à présenter à son aîné la parcelle qu'il est sur le point d'acquérir. En se rendant sur le site d'Avorbam, la fratrie trouve un vigile, qui leur fait comprendre que l'endroit n'est pas à vendre.

Les frangins ne tardent pas à comprendre qu'ils ont affaire à des escrocs. La Brigade anti-criminalité (Bac) est rapidement mise à contribution, en vue de confondre les malfrats. Emmanuel Endamane Nguema est le premier à être arrêté par les flics, à son arrivée à la banque. Sur lui, des documents du site et une fausse pièce d'identité, sur laquelle est mentionné le nom du propriétaire légitime.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.