Disparition : Elle disparaît entre Libreville et Mouila

QU'EST-ce qui est arrivé à la petite Jeancia Floria Bibalou, 18 ans, élève au CES de Mouila ? Cette question met toute sa famille dans tous les états. Communément appelée «Flocie», venant de Libreville où elle avait assisté durant les vacances au mariage de l'une de ses tantes, elle s'était embarquée à bord d'un véhicule pour rentrer à Mouila. Mais, selon des informations dignes de foi, elle était descendue avec son bagage à Lambaréné. Depuis lors, on est sans nouvelles d'elle.

Son petit ami, Lionel, serait-il derrière cette inquiétante disparition, lui qui l'avait violemment menacée lors de son séjour à Libreville ? En effet, des soupçons des parents de Jeancia Floria Bibalou sont portés sur lui. Pourtant, c'est ce dernier, connu de la famille de sa petite amie, qui lui avait envoyé le titre de transport pour regagner Libreville. Ce qu'elle fit à bord d'un car de la compagnie Hitu. Et c'est même Lionel qui va l'accueillir à la gare routière du PK 8.

Mais durant son séjour, leurs rapports vont se dégrader au point où l'amant va frapper la jeune fille. Ce qui va amener cette dernière à rompre leur relation. Mais à la décharge de Lionel, plus d'une personne estime qu'il n'a peut-être pas partie liée avec cette disparition, vu qu'elle s'est bien embarquée pour Mouila, en présence de sa sœur Arielle (chez qui elle vivait au quartier Beau-Séjour) et serait descendue à Lambaréné, sans lui.

Inquiète de la disparition de sa fille, sa mère dame Béatrice Manfoumbi qui a vainement essayé de la joindre par son téléphone, a saisi les forces de sécurité de Lambaréné, notamment la gendarmerie et la police judiciaire pour des recherches. Jusque-là, celles-ci n'ont rien donné. A-t-elle pris une embarcation pour Port-Gentil ? Si oui, chez qui ?

Toutes ces questions tourmentent cette famille qui se souvient que la petite Maminou, 20 ans, avait aussi disparu jusqu'à ce jour sans laisser de traces, laissant ses deux enfants. C'était en novembre 2013. Comme une terrible malédiction qui rôde autour de cette famille.

ESSONE-NDONG

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.