Diffamation : Une internaute risque gros

Diffamation : Une internaute risque gros

Formidable outil de communication, les réseaux sociaux en ligne peuvent s’avérer être un instrument à double tranchant où les expressions légitimes côtoient les déclarations abusives.

Audrey Mengue Mve a plutôt choisi la deuxième option puisqu'elle a inventé une histoire qu'elle a mise en ligne, humiliant et calomniant ainsi un paisible citoyen et ses proches.

Les faits se sont produits en juillet dernier, quelque part dans la commune de Libreville. N.O.J.P., au volant de sa voiture, est victime d'un accident de la circulation. Présente sur le lieu du drame au moment des faits, dame Mengue Mve prend des photos et réalise des vidéos de l'accident à l'aide de son téléphone portable. Puis, pour paraître intéressante, les met sur Internet, avant de les envoyer à un nombre incalculable de voyeurs, avec ce commentaire : “Cet homme a eu cet accident dans ce lieu obscur parce qu'il était en galante compagnie”.

Horrifiée et embarrassée, la victime porte plainte contre X pour diffamation. L'enquête diligentée aussitôt par les Officiers de police judiciaire (OPJ) permet à ces derniers de remonter jusqu'à Audrey Mengue Mve. Face aux preuves accablantes et compromettantes réunies à son encontre, la suspecte passe sans ambages aux aveux. Déférée au parquet de la République le 5 août dernier, la mise en cause est, après audition, inculpée pour diffamation, puis placée en détention préventive à la prison centrale de Libreville.

À la barre, la prévenue confirme sans hésitation les informations contenues dans le dossier d'accusation.



JNE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.