Détournement de matériels dans une base de la société Entraco : Le gardien du site mis en cause

La Direction générale des recherches (DGR) a mis fin, hier, aux pratiques peu orthodoxes de Martial E. E. 26 ans, gardien à la base de la société Entraco de Sogatol.

Ce dernier détournerait, depuis des mois, du matériel de la société qu'il revendrait ensuite à un ressortissant malien, Traoré S.

La disparition d'un touret de câble électrique d'une valeur de près de cinq millions de francs, destiné aux travaux d'extension en électricité dans certaines zones de la capitale gabonaise. Le gardien du site avoue l'avoir vendu à son client, pour la modique somme de ...20 000 francs !

Cet énième vole a motivé les responsables de la base à saisir les services de la DGR qui, après plusieurs jours d'investigations mettent la main sur le duo de voleurs présumés. Traoré S. se rendant compte de la gravité de l'acte posé, souhaite négocier avec les responsables du site pour, dit-il, leur payer le préjudice causé. Vont-ils l'accepter ?

D'après le mis en cause, dans la journée du 2 avril, en soirée vers 19 heures. Profitant de sa seule présence ce jour-là au poste, Traoré arrive à bord d'un camion, aidé en cela par E. E. et deux autres individus, embarque le rouleau. Avant de remettre les 20 000 francs que lui a exigés le gardien pour la livraison du rouleau. Il devra répondre de ses faits devant la justice. ( Paru le 13-4-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.