Découverte macabre à Franceville : Un corps sans vie au milieu de la chaussée

Spectacle inhabituel, il y a quelques jours, à Franceville. Les habitants du quartier Franceville-2, sur l'axe carrefour Ombele-Mégamal, se sont réveillés traumatisés, à l'aube, par la découverte d'un corps sans vie étalé sur la chaussé.

C'est le corps du jeune Yoko Valéry, un compatriote de 28 ans, manœuvre au magasin Ckdo de Franceville. Il a été découvert gisant sur la chaussée, avec de grosses écorchures sur le corps, et une fracture des jambes, vers 4 heures du matin au quartier Franceville-2, à environ 100 mètres du carrefour Ombele.

Selon toute vraisemblance, la victime aurait été fauchée par un véhicule, quelque part ailleurs, au regard de l'état des vêtements et des traces sur le corps. Ensuite, il a dû être traîné jusqu'au lieu où il a été découvert.

Les riverains disent n'avoir rien entendu, aucun bruit de choc, ni de freins de voiture. « Seuls les chiens aboyaient avec insistance, vers 3 heures, et lorsque j'ai regardé par la fenêtre, j'ai aperçu une voiture et un corps au milieu de la route. J'ai réveillé mes frères, nous sommes sortis de la maison pour voir de près. La victime respirait encore et après quelque temps, elle a rendu l'âme. Dans la panique, le conducteur d'une voiture blanche pick-up, que nous avons trouvé sur place, est allé alerter la police », a expliqué un témoin.


N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.