Découverte macabre à Franceville... : Un cadavre en putréfaction dans la Mangoungou !

Le corps sans vie de Baudouin Nabib Ngami, Gabonais âgé de 30 ans, souffrant de troubles mentaux et d'épilepsie depuis près de 8 ans, a été découvert dans la rivière Mangoungou, au quartier Mangoungou, dans le troisième arrondissement de Franceville.

IL avait quitté le domicile depuis mardi 20 décembre 2016 dans la journée. Ce qui n'avait en rien inquiété sa famille, d'autant que « lorsqu'il traversait la période de crise de folie, il "déménageait" souvent de la maison, pour traîner dans la ville et parfois jusqu'à Moanda », témoigne un de ses proches.

Mais le 20 décembre dernier, au sortir de deux crises d'épilepsie, Baudouin Nabib Ngami n'avait toujours pas rejoint les siens. Des recherches avaient été entreprises en vue de le retrouver. C'est d'ailleurs au cours de celles-ci que son cousin, Rick Ngapakou, faisant un tour à la rivière, découvre, deux jours après, le corps sans vie de son parent malade.

Selon les gendarmes, la thèse d'une noyade est à écarter. En effet, le corps de Baudoin Nabib Ngami « avait les bras croisés le long du corps et les jambes écartées », indique une source proche du dossier.

Du coup, l'hypothèse qui semble la plus plausible serait celle d'une crise d'épilepsie, qui a dû attaquer le malheureux au bord de la rivière. L'infortuné se serait tombé dans l'eau et y aurait trouvé la mort.



N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.