Coups et blessures volontaires : Une altercation se termine par des points de suture

Jeanne d'Arc Mekina Me Nkoghé, Gabonaise de 23 ans, a été interpellée, le vendredi 10 février, à son domicile sis au quartier Derrière-l'Hôpital, pour avoir tailladé la poitrine de sa tante, G.A. L'arme utilisée pour commettre cette agression serait un tesson de bouteille.

Mekina raconte qu'il y a de cela deux mois, sa tante l'avait accusée de vol d'une marmite, alors que l'ustensile en question était sa propriété. Il s'ensuivra une chaude dispute entre les deux femmes, puis une bagarre.

L'adversaire de Jeanne d'Arc s'avérant plus robuste qu'elle, elle dit s'être armée d'un morceau de bouteille, et de l'avoir plantée à plusieurs reprises dans le corps de G.A. La malheureuse s'en tirera avec de larges blessures sur la poitrine et au sein gauche.

Après avoir commis son acte, Mekina affirme avoir pris la clé des champs, se réfugiant au domicile de sa mère, où elle passera deux mois. Entre-temps, les plaies infligées à la victime nécessiteront plusieurs points de suture, au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) où elle sera conduite pour des soins.

Mekina sera mise aux arrêts à son retour dans la maison familiale qu'elle partage avec sa tante, deux mois plus tard.


COE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.