A Bel-Air-Manguier : Il se fait prendre en tentant de voler dans une maison

Willy Obiang, Gabonais de 22 ans, a été rattrapé par les voisins après une tentative de vol ratée, mercredi dernier, à la mi-journée, à Bel-Air-Manguier, un quartier du premier arrondissement de la commune de Libreville.

Selon certains témoignages, l’infortuné se serait introduit dans une maison, après avoir défoncé une fenêtre. « C’est en rentrant à la maison que j’ai constaté que le studio d’un de nos locataires avait une fenêtre ouverte, alors que tout le monde était sorti depuis le matin. En avançant, j’ai aperçu quelqu’un fouillant la chambre (...). Et à l’instant, j’ai crié au secours », raconte un membre de la famille.

Se sentant menacé, le visiteur impromptu a alors décidé de passer à la vitesse supérieure, éventrant le plafond et la toiture, avant de prendre la poudre d’escampette. Une course-poursuite s'est alors engagée entre la foule, essentiellement composée de jeunes gens du quartier, et lui. « C’est au moins après 30 minutes que nous l’avons rattrapé. Il était muni d’une paire de ciseaux et de deux tournevis », ont déclaré de jeunes garçons ayant participé à la "chasse".

Interrogé après avoir reçu une sévère correction, Obiang a reconnu les faits, non sans préciser que : « C’est pour la première fois que j’ai décidé d’aller voler, parce que je voulais rembourser une dette de 80 000 francs que je dois à un ami. »


E.L.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.