Assassinat crapuleux à Franceville : Le cadavre d'un épicier découvert ligoté dans son congélateur !

Bâ Amadou, un ressortissant sénégalais de 50 ans, a été découvert mort dans son congélateur, les quatre membres ligotés, dans la matinée de jeudi 5 janvier 2017, à son domicile qui fait également office d'épicerie, au quartier Sogafric, en face du lycée Eugène-Marcel-Amogho (Lema), dans le premier arrondissement de Franceville.

L'INFORTUNE, vraisemblablement tué avec des armes blanches (couteaux, machettes ou haches), a été retrouvé dans son propre congélateur en marche. Il présentait des hématomes atroces, notamment deux plaies transversales à l'œil gauche, une plaie profonde sur la nuque et une partie du cerveau sortie du crâne. Dans le dos, de multiples impacts sur le flanc gauche. Ce qui laissait penser qu'une arme blanche pointue a été plantée dans son corps plusieurs fois. La dépouille présentait aussi une plaie lombaire et un déplacement de la rotule gauche.

Le crime a été commis dans la nuit du 4 au 5 janvier dernier. Les agresseurs se seraient introduits dans la boutique par ruse, car aucune porte n'a été forcée. Les dégâts constatés sur le lieu du crime montrent qu'une violente bagarre a éclaté et que la victime a dû farouchement se débattre avant d'être tuée.

Alertée, la brigade de gendarmerie s'est aussitôt déployée sur les lieux.


N.O.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.