Agression au couteau : En finir avec son colocataire

Sadia S. , a été interpellée. Agression à l'arme blanche.

Le 12 juin, vers les 21 heures, elle aurait porté des coups à l'aide d'un couteau sur Dermane Chakondo, compatriote avec qui elle partage une habitation. La victime s'en est sortie avec cinq points de suture et douze jours d'incapacité temporaire de travail.

D'après le rapport d'enquête, Dermane Chakondo accusait Sadia d'être à l'origine du départ de sa concubine, qui l'a quitté quelques mois auparavant. Une atmosphère pleine d'animosité s'installe . Dans cette nuit, la dispute éclate. La colocataire se saisit de la lame blanche qu'elle assène à son compatriote. Dermane Chakondo est blessé sur son bras.

Au plus fort de l'altercation, surgit un autre voisin. Ce dernier calme les belligérants et conduit aussitôt le blessé au Centre hospitalier universitaire de Libreville. Il est admis en soins intensifs pour hémorragie. C'est à la sortie de l'hôpital que la victime saisit la Brigade sud du Camp-Roux, et Sadia S. est appréhendée. Présentée devant le parquet de Libreville, l'intéressée bénéficie en ce moment d'une liberté provisoire. Paru le (14/7 2016)


JK


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.