Activement recherché par l’Oclad de Lambaréné : Hasler, l’un des "barons" d’Adouma enfin incarcéré

Activement recherchés depuis plusieurs mois, par l'antenne de l’Office central de lutte antidrogue (Oclad) de Lambaréné, c'est finalement le 19 mars que les deux dealers ont été appréhendés.

Stevy Christian N. alias Hasler et son complice présumé, connu sous le pseudonyme de Manbon, deux Gabonais, âgés chacun d’une vingtaine d’années, interpellés avec un ballot et 61 cigares de cannabis. Les deux garçons sont connus des services de l’unité spécialisée des Forces de police nationale (FPN) comme étant de vrais dealers.

Ils entretiendraient les circuits d’alimentation des produits psychotropes au quartier Adouma. Juste après leur arrestation, Manbon réussira à s'enfuir. Seul Hasler a été déféré devant le parquet de Lambaréné et écroué le 21 mars.

Les deux présumés trafiquants se livraient à un véritable jeu du chat et la souris avec les éléments de l’Oclad, en brouillant de temps à autre les pistes menant à eux. Les filets tendus par les agents de l'Oclad ont fini par capturer le chef présumé de l’organisation. Attendu à présent que les autres membres le rejoignent en prison. Et déja, le portrait-robot de Manbon a été ventilé dans toutes les unités. ( Paru le 25-3-16- ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.