Accusé de viol sur sa fille de 15 ans : L'abjection

Franck A N., gabonais de 43 ans, vient d'être introduit dans le bureau du procureur de la République. Soupçonné de viol sur sa fille, C.M., mineure de 15 ans.

Selon la source judiciaire, la nuit du lundi 27 juin 2016, vers 22 heures, après avoir consommé des boissons, Franck A. N. regagne son domicile où il trouve ses enfants encore éveillés. Il ordonne alors à sa fille d’aller lui faire le lit dans sa chambre. C. M., qui ne se doute de rien, obéit. Mais quelque temps après, le mis en cause rejoint l'enfant et lui intime l’ordre de se déshabiller.

Sa libido assouvie, le père met en garde sa fille de ne rien révéler à qui que ce soit. Traumatisée, elle décide néanmoins de se confier à la sœur de son père. Celle-ci va la conduire immédiatement à la police pour déposition. A la suite, les éléments du commissariat de police du 2e arrondissement interpellent le mise en cause à son domicile. Le certificat médical établi, lequel révèle que l’hymen de la jeune fille a été détruit récemment, permet de confondre Franck A. N. Celui-ci déclarera qu'il a agi sous l'effet de l'alcool.

Présenté et placé sous mandat de dépôt. (paru le 5-7-16)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.