Accident sur le pont d’Isaac à Lambaréné : Deux femmes disparues

Un Toyota Prado ayant à son bord six passagers, a accidentellement fait un plongeon dans le fleuve Ogooué. Deux des occupants et l'automobile accidentée demeuraient introuvables jusqu'à hier.

L'accident s'est produit peu avant 18 heures, dans le fleuve Ogooué, à hauteur du pont d'Isaac. Quatre des six passagers ont pu être repêchés des eaux, tandis que deux autres, de sexe féminin, tout comme le véhicule accidenté, demeuraient toujours introuvables jusqu'à hier.

Selon des temoins, le conducteur aurait perdu le contrôle du volant dès l’amorce du premier pont et a fini sa course dans l’Ogooué, après avoir percuté et défoncé une partie des garde-fous du pont.

Trois passagers ont été repêché des eaux. Ils ont été secourus par des hors-boristes.

Aux dires des personnes repêchées, deux femmes seraient restées prisonnières dans le véhicule qui a disparu au fond des eaux. Il s’agirait de Erica Ossagou et Julie Mbazogho.

A Lambaréné, où des sapeurs-pompiers en provenance de Libreville sont attendus pour essayer de retrouver les personnes disparues, on ne parle plus que de l'absence de représentation locale de ce corps d'armée, pour parer au plus pressé, tout comme du sous-équipement de la brigade nautique, pour faire face à ce genre de situation. (paru le 7-6-16).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.