Accident mortel : Un homme trouve la mort sur la nationale 1

habitants d'Agricole, une bourgade du département du Komo-Kango, située à 125 km de Libreville, ont vécu une scène effroyable le mardi 28 juin.

Ils ont retrouvé étendu sur la chaussée de la nationale 1, le corps sans vie d'Armand M. E. Gabonais, 36 ans. D'après les premières constatations des éléments de la brigade routière, l'infortuné a été victime d'un accident de la circulation dans la nuit du lundi au mardi. Une information judiciaire a été ouverte, pour faire la lumière sur cette nouvelle tragédie de la route.

C'est vers 6 heures que les habitants du hameau font la macabre découverte. Armand M. E. est reconnaissable par les habits. Un tee-shirt et un jeans bleu, qu'il portait encore la veille. Seul son visage était complètement méconnaissable. Le choc l'a défiguré.

L'enquête du voisinage révèle, quant à elle, que l’infortuné serait arrivé à Agricole il y a deux semaines environ. Armand M. E. serait allé rendre visite aux parents de sa femme. Que faisait-il à cette heure avancée de la nuit au bord de la voie ? Rentrait-il d'une virée nocturne? Était-il seul ou accompagné au moment de l'accident ?

Autant de questions parmi tant d'autres auxquelles les enquêteurs vont tenter de répondre afin de tirer au clair cet homicide. Affaire donc à suivre. (paru le 30-6-16 ).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.