Accident de la circulation : Un mort sur l'axe Oyem-Mitzic

Un accident tragique s'est produit mardi matin sur l’axe Oyem-Mitzic, au regroupement de villages Ngomessi. La victime était un jeune Burkinabé, employé de la société Sogatec-TP.

Selon les témoignages recueillis sur place, le véhicule blanc de marque Renault et propriété de la société Sogatec-TP regagne Libreville après avoir livré du gravier à la société Colas. Au sortir d'un tournant situé après le regroupement de villages Ngomessi, le conducteur, un ressortissant burkinabé du nom de Yonli T., seul à bord du poids lourd, perd le contrôle du véhicule en voulant éviter des nids-de-poule.

Le camion effectue une sortie de route et termine sa course dans un ravin, tuant son conducteur. Le corps de Yonli T., est découvert quelque temps après par un notable de la région, qui en informe aussitôt les gendarmes. Le constat sur les lieux, la victime est retenue prisonnier dans la cabine dont la carrosserie est broyée par le choc. Il a fallu l’intervention d’un soudeur, muni d'une meule, pour dégager le corps de l'infortuné.

Cet accident relance, une fois de plus, le problème de contraintes auxquelles seraient soumis certains employés vis-à-vis de leurs employeurs. Ces derniers travailleraient à des rythmes effrénés, histoire d’obtenir d'eux des bonus en faisant des allers-retours incessants, au péril de leur vie. Le cas Tianda en serait une parfaite illustration. (paru le 25-11-16)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.