ZIMBABWE-POLITIQUE-MANIFESTATION-GRÈVES-POLICE : Répression policière brutale d'une manifestation de chauffeurs de bus

La police a réprimé à coups de matraque et de gaz lacrymogènes une manifestation de chauffeurs de transports publics qui protestaient lundi à Harare contre la corruption policière, un nouveau signe du mécontentement croissant de la population (selon l'AFP).

Les manifestants ont bloqué des routes et mis le feu à des pneus dans l'est de la capitale zimbabwéenne, avant d'être dispersés par la police avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

"La police zimbabwéenne est consciente que des personnes veulent provoquer des troubles", a réagi la porte-parole de la police, Charity Charamba, lors d'une conférence de presse.

"C'est la raison pour laquelle des officiers de police ont été déployés en nombre pour gérer tout désordre public", a-t-elle poursuivi, précisant qu'au moins 30 personnes avaient été arrêtées lundi.

La grogne grandit au Zimbabwe depuis plusieurs mois et les manifestations, habituellement rares dans ce pays dirigé d'une main de fer par Robert Mugabe depuis 36 ans, se multiplient.

La semaine dernière, des centaines de personnes ont bloqué le poste frontière de Beitbridge (sud), limitrophe de l'Afrique du Sud, pour protester contre l'interdiction de l'importation de certains produits de base. Au moins 71 personnes ont été interpellées.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.