TANZANIE-AFRIQUE-ALBINOS-DROITSHOMME-DISCRIMINATION : Sur l'île d'Ukerewe, les albinos n'ont (presque) plus peur des sorciers

Il est 7 heures du matin sur l'île d'Ukerewe, la plus grande du lac Victoria. Alphonce Yakobo, visage et mains flétris par un soleil de plomb qui martyrise sa peau d'albinos depuis 57 ans, balaie vigoureusement les feuilles devant sa maison (selon l'AFP).

"C'est le meilleur moment de la journée, le jour se lève, mais le soleil n'est pas encore là", sourit-il, quelques minutes avant d'enfiler un chapeau à larges bords, des lunettes de soleil, et de s'enduire copieusement de crème solaire.

Son corps ne produisant pas de mélanine, sa peau, ses cheveux et ses yeux sont dénués de la pigmentation devant le protéger du soleil. Alphonce, comme toutes les personnes atteintes d'albinisme, une maladie génétique, a une très mauvaise vue et est particulièrement vulnérable au cancer de la peau.

Mais le soleil n'est pas la seule menace pour les albinos de certaines régions d'Afrique subsaharienne, dont le nord de la Tanzanie, où ces derniers sont parfois tués, et des parties de leur corps utilisées dans des potions ou des grigris censés apporter chance et richesse.

L'ONG canadienne Under The Same Sun (UTSS) a répertorié 161 attaques contre des albinos en Tanzanie ces dernières années, dont 76 meurtres, plus que n'importe où ailleurs en Afrique.

Pourtant, l'île d'Ukerewe semble relativement épargnée par ce phénomène.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.