SOUDAN-TROUBLES-ÉTUDIANTS-DROITSHOMME-DISPARUS : Des ONG s'inquiètent pour des étudiants détenus

Des organisations de défense des droits de l'Homme ont exprimé mercredi, leur inquiétude sur le sort de 12 étudiants détenus au Soudan sans inculpation après des manifestations à l'université de Khartoum. (Selon l'AFP).

Dix militants ont été arrêtés le 5 mai par le Service national du renseignement et de la sécurité (NISS) lors d'un raid dans les locaux d'un avocat des droits de l'Homme pendant une réunion, ont indiqué ces organisations. Deux autres ont été arrêtés deux jours plus tard dans un village hors de Khartoum.

"Nous sommes sérieusement inquiets pour le sort des étudiants, qui n'ont pas accès à leurs familles ni aux avocats", souligne la Fédération internationale des droits de l'Homme, l'Organisation mondiale contre la torture et le Centre africain d'études sur la justice et la paix (ACJPS) dans un communiqué commun.

"Les autorités doivent immédiatement mettre un terme aux restrictions et abus arbitraires à l'encontre des défenseurs des droits de l'Homme, les étudiants militants et autres", affirme Mossaad Mohamed Ali du ACJPS dans le communiqué.

Avant l'arrestation de ces 12 militants, trois autres avaient été placés en détention et accusés d'attaquer un officier de police pendant une manifestation à l'université, selon ces organisations. En avril, deux étudiants avaient été tués alors qu'ils participaient à une manifestation de protestation.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.