Sénégal-Tchad / Justice : Hissène Habré conduit de force à son procès

Le président tchadien déchu Hissène Habré amené hier de force au tribunal spécial de Dakar, à l'ouverture de son procès pour crimes contre l'humanité.

Ce procès s'est ouvert autour de 10h 00 devant les Chambres africaines extraordinaires, tribunal spécial créé par l'Union africaine pour la circonstance. Le prévenu, qui refusait de comparaître, a été conduit de force dans le box des accusés, sans ses avocats, absents à l'audience selon sa volonté. Vêtu de boubou et turban blancs, chapelet de prière à la main, il a levé le poing, fustigeant « l'impérialisme », et crié « Allah akbar » (Dieu est le plus grand).

Après une interruption de séance, l'accusé a refusé de revenir devant la Cour, arguant, selon sa réponse écrite et lue par le président de la Cour: le tribunal est « illégitime et illégal ». Les juges qui le composent sont « de simples fonctionnaires », et qu'il n'a « pas à répondre » devant eux. La Cour a du ajourner la séance pour ce mardi à 9h 00.

Hissène Habré, 72 ans, est poursuivi pour « crimes contre l'humanité, crimes de guerre et crimes de torture ». La répression sous son régime (1982-1990) a fait 40.000 morts, selon les estimations d'une commission d'enquête tchadienne.



AFP


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.