SÉNÉGAL / ISLAM - PROCÈS : Un chef religieux jugé pour "injures" contre la religion

Il avait critiqué les puissantes confréries religieuses musulmanes du pays et accusé les marabouts de "tromper" les fidèles. Cheikh Mbacké Sakho, comparait mardi pour "injures" contre la religion (selon l'AFP).

Ce jeune chef religieux, résidant dans la banlieue de Dakar, a récemment accusé les chefs religieux de faire du "business" avec la religion et de "tromper" les fidèles. La vidéo avait été diffusée sur internet.

Il visait surtout les chefs mourides, une des plus puissantes confréries au Sénégal, et les accus de s'être détournés de la voie du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba.

Cheikh Mbacké Sakho avait ensuite présenté ses excuses, sous la contrainte de fidèles mourides et la menace par certains de ceux-ci de lynchage.

Déféré au parquet de Dakar le 3 octobre, puis arrêté et entendu plusieurs fois, il a bénéficié d'une liberté provisoire vendredi, selon une source judiciaire. Il sera " jugé mardi en flagrant délit pour injures commises par le biais d'un système informatique. Des injures qui ont trait à la religion ", a-t-on précisé.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.