RWANDA-TRANSPORT-SANTÉ-SCIENCES-TECHNOLOGIE : Des drones livreurs de sang

"3, 2, 1, lancement !" Le drone blanc aux ailes rouges bourdonne dans les airs en direction de l'hôpital de Kabgayi (ouest) situé à deux kilomètres (selon l'AFP).

En début de semaine, la première base de drones a été présentée à la presse. Elle sera utilisée pour livrer des lots de sang dans 21 cliniques situées dans la moitié ouest du pays. Cette base, située à Muhanga (50 kilomètres de la capitale Kigali), doit être inaugurée aujourd'hui en présence du président Paul Kagame.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Afrique a le taux de mortalité maternelle le plus élevé dans le monde en raison des hémorragies post-partum. L'accès aux transfusions sanguines est donc crucial pour les femmes du continent.

Le Rwanda ne fait pas exception et la topographie accidentée du "Pays des mille collines" rend long et difficile l'acheminement par la route notamment pendant la saison des pluies.

Le sang " est un bien très précieux donc il n'est pas possible de simplement le stocker en grande quantité dans chaque centre de santé " du pays, explique Keller Rinaudo, PDG de l'entreprise américaine de robotique Zipline, qui a conçu la base et les 15 drones qui vont être utilisés.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.