RWANDA / RD CONGO - Éducation : Le rêve universitaire des réfugiés congolais

Penchés sur des ordinateurs, des étudiants suivent un cours d'insertion professionnelle. Dans une seconde salle, d'autres planchent sur un test de mathématiques. La scène peut sembler banale, sauf qu'elle se déroule dans un camp de réfugiés. (Selon AFP)

Depuis l'automne 2015, avec le soutien de l'ONG Kepler, l'université américaine Southern New Hampshire a investi le camp de Kiziba (ouest du Rwanda), créé au début de la première guerre du Congo (1996-1997).

Cette année, une promotion de 25 élèves a entamé des études en communication et gestion. Ce rêve était jusqu'alors inaccessible. Les frais d'inscription atteignant 1200 dollars par an, le coût d'une scolarité universitaire est prohibitif pour les réfugiés.

"A la fin de mes études secondaires, je n'avais aucun espoir de suivre un cursus universitaire, mais maintenant c'est possible ", s'enthousiasme Eugénie Manirafasha qui n'avait que six mois lorsque sa famille a fui le Sud-Kivu pour le Rwanda en 1996. Encadrés par des professeurs, les réfugiés suivent le même programme que les étudiants américains et accèdent aux cours via une plate-forme en ligne. Ils achèveront leur cursus universitaire à leur rythme, pendant trois à cinq ans.

Ce diplôme représente donc "une opportunité pour les réfugiés de mieux s'intégrer" dans la société rwandaise et ce faisant de contribuer à son économie ", constate une responsable de l'ONG.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.