RDCONGO-KENYA-MUSIQUE-PRISON-JUSTICE : Koffi Olomide en prison à Kinshasa

Le célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, au centre d'une polémique pour avoir frappé une de ses danseuses, a été emprisonné mardi à Kinshasa après son inculpation pour "coups et blessures volontaires", selon des sources judiciaires (selon l'AFP).

Chanteur de rumba populaire en Afrique, Antoine Agbepa Mumba, alias Koffi Olomide, avait été filmé vendredi à son arrivée à l'aéroport de Nairobi en train de donner un violent coup de pied à l'une de ses danseuses.

Largement relayée par les réseaux sociaux, la vidéo de la scène avait provoqué une vague de condamnations. Le chanteur a été expulsé samedi du Kenya, où il devait donner un concert. Dans la foulée, les autorités zambiennes ont annulé son concert prévu cette semaine à Lusaka.

"M. Koffi est inculpé pour coups et blessures volontaires, trouble à l'ordre public, et d'autres infractions", a déclaré un haut magistrat sous le couvert de l'anonymat.

Détenu sous un mandat d'arrêt provisoire, le chanteur "sera présenté devant un tribunal dans cinq jours", a-t-il précisé.

"Le camion qui l'a transporté est arrivé [cet après midi] à la prison centrale de Makala, provoquant une grande effervescence parmi les prisonniers", selon une source pénitentiaire, ajoutant que Koffi Olomide "est gardé à la cellule 14 du pavillon 8", réservé aux notabilités.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.