RDCONGO-FORÊTS-ENVIRONNEMENT : Contrats forestiers avec des sociétés chinoises "illégaux", en instance d'annulation (ministre)

Selon l'AFP Les autorités congolaises ont annoncé mercredi leur intention d'annuler trois contrats forestiers attribués à deux sociétés chinoises en violation d'un moratoire décrété en 2002 en République démocratique du Congo (RDC).

"Par précaution, nous allons annuler ces trois contrats illégaux qui sont nuls et de nul effet", a annoncé le ministre congolais de l'Environnement, Robert Bopolo. Dans les archives du ministère de l'Environnement, "il n'y a aucune trace des contrats attribuant trois concessions forestières à Somifor et Fodeco", deux sociétés à capitaux chinois, a-t-il affirmé.

"Le Trésor public n'a rien encaissé dans cette transaction illégale", a indiqué le ministre, précisant qu'il avait décidé de les annuler afin "d'éviter que les détenteurs s'en prévalent ultérieurement".

Dans un rapport publié mardi et intitulé "Comment la RDC a secrètement violé son propre moratoire sur l'attribution de nouvelles concessions forestières", l'organisation écologiste Greenpeace a accusé l'ex-ministre de l'Environnement Bienvenu Liyota Ndjoli d'avoir attribué ces trois concessions forestières les 13 et le 16 août 2015.

Lors d'un point de presse mardi à Kinshasa, une responsable de la campagne Forêt à Greenpeace Afrique avait fait savoir que l'ONG soupçonnait l'actuel ministre, Robert Bopolo, d'avoir "cautionné ces contrats illégaux", dans la perspective de la levée du moratoire.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.