POLITIQUE-PARTIS-TCHAD-ÉLECTIONS : L'opposition demande à la communauté internationale de reconnaître "la nature dictatoriale" de Deby

L'opposition tchadienne a exhorté dimanche la communauté internationale à reconnaître "la nature dictatoriale" du régime du président Idriss Deby Itno au pouvoir depuis 1990, qualifiant de "passage en force" sa réélection en avril, un mois avant son investiture le 8 août (selon l'AFP).

"L'opposition démocratique attire l'attention de la communauté internationale sur le danger que court actuellement le Tchad à cause de (son) refus de reconnaître la nature dictatoriale et répressive du régime d'Idriss Deby", indique le Front de l'Opposition pour la République, le Changement et l'Egalité(Force), réuni vendredi et samedi à N'Djamena, dans une déclaration reçue dimanche par l'AFP.

Force se présente comme "une coalition de 15 partis" ayant soutenu l'adversaire d'Idriss Deby, Saleh Kebzabo, à l'élection présidentielle du 10 avril. Le président Deby, 64 ans, a été réélu en avril au premier tour pour un cinquième mandat avec 61,56% des voix. Un "hold up électoral" pour ses adversaires.

L'opposition appelle les Tchadiens "à répondre promptement aux mots d'ordre qu'elle va lancer avant et après le 8 août", dénonçant à l'avance "une parodie d'investiture".

Les opposants réclament également "une nouvelle élection libre, transparente et crédible sous l'auspice de la communauté internationale".

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.