Mali/ Indépendance An 54 : Paix, réconciliation nationale et justice transitionnelle au cœur des manifestations

Valeurs mises en avant par Diadie Yacouba Dagnoko, ambassadeur du Mali au Gabon.

IL y a 54 ans (le 22 septembre 1960), le Mali accédait à la souveraineté internationale. Pour commémorer cet important événement placé cette année sous la thématique '' Paix et réconciliation à travers une justice transitionnelle'', la communauté malienne du Gabon s'est réunie hier, à la chancellerie du Mali, sise à Batterie IV, autour de son ambassadeur, Diadie Yacouba Dagnoko. Comme l'an passé, les réjouissances étaient empreintes de simplicité et dignité. Ce qui, au regard du contexte de crise qui prévaut actuellement dans son pays, est amplement justifié aux yeux du diplomate malien. Lequel a rendu un vibrant hommage aux victimes de cette crise, en demandant à l'assistance d'observer une minute de silence en leur mémoire.

Selon lui, le monde va mal. Il convient donc, à l'entendre, que les hommes et femmes de bonne volonté conjuguent leurs efforts pour que la paix règne sur la terre en général et au Mali en particulier. La réconciliation nationale y aidera assurément, espère-t-il.

'' Pour un pays qui a connu une crise d'une telle amplitude survenant après d'autres crises répétitives, recoudre le tissu social déchiré est une ardente obligation '', a-t-il avancé. Tout en ayant foi en la justice transitionnelle. Une méthode, selon lui, nécessaire à la réconciliation de tous ses compatriotes à travers un examen froid et sans complaisance des crimes et exactions commis pendant les périodes de troubles.

D'où sa satisfaction au regard des négociations d'Alger qui, à l'en croire, ont le mérite d'avoir réuni autour de la table tous les acteurs de l'actuelle crise.

''Une petite victoire, preuve de la volonté de paix des uns et des autres. Alger est le début d'un processus dont l'aboutissement est prévu au Mali '', a laissé entendre le diplomate malien. Non sans saluer le patriotisme de la communauté malienne du Gabon et vanter la qualité de la coopération bilatérale entre son pays et le Gabon, tout en émettant le vœu qu'elle soit davantage dynamisée.

Les rideaux de la commémoration du 54e anniversaire de l'indépendance du Mali sont définitivement tombés avec l'organisation, en début d'après-midi, au stade de Nzeng-Ayong, de la finale de la '' coupe du 22 septembre ''.

L.R.A.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.