LIBYE-JIHADISTES-PÉTROLE-GRÈVES : Fermeture de quatre champs pétroliers par crainte d'attaques de l'EI

Les employés de quatre champs pétroliers en Libye ont été évacués et ceux d'un cinquième sont en grève par crainte d'éventuelles attaques du groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont indiqué lundi une source militaire et un média (selon l'AFP).

"Quatre champs pétroliers ont été évacués il y a deux jours dans le bassin pétrolier" de Merada, a affirmé un responsable militaire de cette région qui se trouve à quelque 800 km au sud-est de Tripoli. Selon l'agence libyenne Lana, il s'agit des champs pétroliers d'Al-Baïda, Tibesti, Al-Samah et Al-Waha.

Le responsable militaire proche des autorités basées dans l'Est du pays a affirmé que ces évacuations avaient eu lieu au vu de "la dégradation de l'état de la sécurité et de la faible production quotidienne".

Merada se trouve à 350 km de la ville côtière de Syrte contrôlée par l'EI qui cherche à étendre sa mainmise, notamment sur les champs et puits pétroliers de Ras Lanouf et al-Sedra que les jihadistes ont attaqué début janvier avant d'être repoussés.

Dans une démarche similaire, les employés du champ pétrolier de Zaltane à 55 km au sud-est de Merada, ont annoncé "une grève générale en raison de la dégradation de la situation à l'intérieur du champ et de crainte d'éventuelles attaques que pourrait lancer l'Etat" islamique, selon Lana.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.