LIBYE-CONFLIT-POLITIQUE-ONU, : Argent et menace jihadiste motivent l'appui au gouvernement d'union

Les difficultés financières du gouvernement non reconnu de Tripoli et son impuissance face à l'expansion djihadiste, deux facteurs clés ayant permis un accueil favorable au cabinet d'union nationale sans effusion de sang. Selon l'AFP.

"Le gouvernement (non reconnu) de Tripoli a fait faillite. Certains membres de groupes armés ne sont plus payés alors que d'autres craignent le même sort", a indiqué sous couvert de l'anonymat, un homme politique proche du gouvernement d'union nationale. Comme les autorités non reconnues sont "incapables de les payer, ces groupes armés préfèrent soutenir le gouvernement d'union", a-t-il ajouté.

Selon un responsable sécuritaire à Tripoli, le gouvernement d'union du Premier ministre désigné Fayez al Sarraj avait pris soin de préparer le terrain avant de débarquer le 30 mars sur la base navale de Tripoli en provenance de Tunis. Le Comité de sécurité du gouvernement d'union "s'est entretenu avec les chefs des groupes armés pendant des semaines avant sa venue à Tripoli, les appelant au calme", a-t-il indiqué.

"A présent, il n'y a aucun organe de sécurité ou groupe armé opposé au gouvernement d'union", a-t-il ajouté.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.