LIBYE-CONFLIT-PÉTROLE : Réunification de deux institutions pétrolières rivales

La Compagnie nationale de pétrole (NOC) et sa rivale basée dans l'est libyen ont annoncé leur fusion, mettant fin à deux ans de division au sein de cette institution qui gère la principale source de revenu du pays (selon l'AFP).

Moustafa Sanallah, président de la NOC et son homologue, Nagi el-Maghrabi, nommé par le gouvernement basé dans l'Est, ont convenu de "réunifier la NOC", selon un communiqué sur le site officiel de la compagnie pétrolière.

Conformément à cet accord, M. Sanallah demeure président de la NOC tandis que M. Nagi el-Maghrabi "rejoint le conseil d'administration" de la compagnie.

"Il n'y a qu'une seule NOC et elle est au service de tous les Libyens", a souligné M. Sanallah.

Cet accord de fusion, est "un message fort au peuple libyen et à la communauté internationale" qui montre que le Conseil présidentiel (PC) du gouvernement d'union nationale (GNA) "est capable de concrétiser la réconciliation" et d'encourager "l'unité et la stabilité d'autres institutions", a-t-il dit.

D'après le communiqué, le siège principal de la NOC serait à Benghazi et les deux parties ont convenu d'y tenir des réunions régulière "si la situation sécuritaire le permet" et d'un "budget de fonctionnement unique jusqu'au terme de l'année fiscale".

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.