KENYA-USA-POLICE-HOMICIDE-AVOCAT-MANIFESTATION : Manifestation à Nairobi après le meurtre d'un avocat

Des centaines de personnes ont manifesté lundi à Nairobi pour dénoncer les meurtres brutaux d'un avocat, de son client et de leur chauffeur, dont sont accusés trois policiers maintenus en détention après avoir comparu devant un tribunal de la capitale kényane (selon l'AFP).

A l'appel de la Commission nationale sur les droits de l'homme et du barreau kényan, plusieurs centaines de personnes se sont réunies lundi matin dans le centre de Nairobi, pour réclamer l'arrêt des "exécutions extrajudiciaires".

Les manifestants exprimaient leur émotion après le meurtre de l'avocat Willie Kimani, de son client Josephat Mwenda et de leur chauffeur de taxi Joseph Muiruri.

Ceux-ci avaient disparu le 23 juin après une audience au tribunal de Makovo, dans la banlieue de Nairobi. Leurs corps mutilés avaient été retrouvés jeudi et vendredi dans la rivière Ol Donyo Sabuk, au sud-est de la capitale.

Le client du jeune avocat accusait la police de l'avoir harcelé et intimidé afin qu'il abandonne une plainte contre un haut responsable des forces de l'ordre qui, disait-il, lui avait tiré dessus sans raison en avril 2015.

Willie Kimani était spécialisé dans les droits de l'homme et oeuvrait pour l'organisation américaine International Justice Mission (IJM). Il avait défendu de nombreux prisonniers politiques et des victimes d'abus de l'Etat au Kenya.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.