KENYA - OUGANDA / ENQUÊTE DROGUE : Un Anglais et deux Kényans interrogés

La police kényane interrogeait lundi un Britannique et deux Kényans au sujet d'un chargement de cocaïne d'une valeur supérieure à 300 millions de shillings kényans (2,6 millions d'euros) saisi dans le port de Mombasa, en provenance d'Amérique du Sud (selon l'AFP).

Ces trois hommes ont été arrêtés ce week-end dans le cadre de l'enquête sur la saisie de 100 kilos, a affirmé un haut responsable kényan de la lutte contre les stupéfiants. Ils étaient interrogés par des agents américains et kényans de la lutte anti-drogue.

" Ils ont été interpellés au cours d'une opération d'infiltration ", a précisé l'officier. Les trois hommes ont des liens supposés avec un cartel de la drogue brésilien et étaient suivis par des policiers kényans et internationaux depuis des mois, selon ce même investigateur.

La saisie a été annoncée vendredi par la police kényane, qui a découvert la cocaïne à Mombasa, après avoir été alertée, selon des sources proches du dossier, par Interpol. La drogue saisie se trouvait sur un cargo sous pavillon vénézuélien, en provenance du Brésil et à destination de l'Ouganda. Renseignements issus du carnet de bord.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.