GAMBIE-POLITIQUE-MANIFESTATION : 18 opposants inculpés et maintenus en détention

Dix-huit personnes, dont le chef de l'opposition, arrêtées le 16 avril lors d'une manifestation contre la mort en détention d'un opposant en Gambie, ont été poursuivies et maintenues en détention (selon l'AFP).

Les 18 opposants, dont le chef de l'United Democratic Party (Parti démocratique uni, UDP), Ousainou Darboe, doivent répondre de six chefs d'accusation, dont le rassemblement illégal et incitation à la violence, selon le compte rendu de l'audience de mercredi consulté par l'AFP.

Ils ont participé le 16 avril à une manifestation de quelque 150 personnes contre la mort en détention d'un haut responsable de l'UDP. Solo Sandeng, arrêté trois jours auparavant lors d'un rassemblement pour réclamer des réformes politiques dans le pays gouverné sans partage par le président Yahya Jammeh.

Les 18 prévenus ont plaidé non coupable et leurs avocats ont réclamé leur libération sous caution, une demande sur laquelle le tribunal doit se prononcer la semaine prochaine.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique International Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.